mouvement interieur, site officiel Accueil Biographie Le Toucher Sites amis Archives Contact
transp
transp

transp
  Conscience Vibratoire du Toucher  
transp
  Massage Biodynamique  
transp
  Psychologie Biodynamique  
transp
  Formation  
transp
  Albums photos  

 

 

Imprimer Imprimer

transptransp
picto mouvement intérieurLe Massage Biodynamique
transp
transp
transp
transp

Les approches diffèrent suivant les formations complémentaires riches et variées des praticiens de la Psychologie Biodynamique. Pour ma part, je conçois mon travail comme suit :

Une Voie de Connaissance

Que ce soit dans les groupes d'évolution ou bien en séances individuelles, le Massage Biodynamique a, bien sûr, une grande place. Par exemple, à un moment donné du parcours entrepris - lequel est abordé généralement par le biais du transgénérationnel et des rêves - j'aime inviter le Massage Biodynamique à être l'outil de reconstruction de la "maison intérieure" du consultant, c'est-à-dire de son système de représentations du monde qui transite par ses cinq sens, soit "l'image inconsciente du corps" telle que la conçoit Françoise Dolto. C'est ainsi que, en plaçant entre mes mains ses capacités à aller du plus profond au plus subtil, ce massage m'enjoint à devenir humble "bâtisseuse" au service d'une cathédrale qui s'ignore encore. D'une façon imagée, on pourrait l'énoncer ainsi :

  • "le massage des viscères" réveille l'énergie tellurique du lieu,
  • "le massage des os" fortifie l'ossature de l'édifice,
  • "le massage des muscles" consolide les piliers,
  • "le massage des membranes" régénère la maçonnerie des murs,
  • "le massage de l'aura" invite la lumière intérieure retenue à oser rayonner.

Dans le mouvement permanent du massage qui va du dedans au dehors et du dehors au dedans, l'être profond est sollicité depuis son monde intérieur jusqu'au monde extérieur afin de naître à lui-même. Il s'ensuit un réveil de l'ensemble des cellules du corps qui procure un impressionnant sentiment de définition et de structure, un sentiment qui va se transformer progressivement en Voie de Connaissance.

haut de page

Une guérison des blessures de l'âme inscrites dans le corps

Or, il se trouve que mettre à jour le "nouvel édifice" méconnu, déconstruit naturellement l'ancien, maintenant périmé. Ce processus de renouvellement passe toutefois, à un moment ou un autre, par la récapitulation et la guérison des trois niveaux d'inscription des traumas dans l'histoire personnelle du consultant, niveaux nécessaires à recontacter afin de restaurer la boucle énergétique complète :

  • la sensation (le contact le plus archaïque avec le trauma),
  • l'expression (la parole et le mouvement associés au trauma)
  • la situation (la représentation mentale qu'on se fait du trauma)

Ce processus ne fait d'ailleurs que reprendre les trois feuillets du développement de l'embryon :

  • l'endoderme, feuillet intérieur dont dépend le développement des viscères, nos énergies les plus primitives (la sensation)
  • le mésoderme, feuillet intermédiaire qui relie les deux autres, dont dépend, entre autres, le développement des muscles, ces sculpteurs de la volonté (l'expression)
  • l'ectoderme, feuillet extérieur dont dépend, entre autres, le développement du cerveau qui gère l'analyse du trauma (la situation)

haut de page

Un toucher des "trois peaux"

Dans "Sans père et sans parole", Didier Dumas, psychanalyste transgénérationnel dont l'un des ouvrages est préfacé par Françoise Dolto, décrit une démarche similaire. Définissant des enveloppes de représentations mentales allant également du dedans au dehors, il propose un modèle de l'appareil psychique constitué de trois strates superposées travaillant en inter-connection, assimilable aux couches de la peau (l'hypoderme, le derme et l'épiderme). Pour lui, ces trois enveloppes sont donc :

  • "la peau de sensation", représentation kinesthésique qui se constitue à l'époque foetale et qui gère le rapport à l'interne. Dans cette peau, l'enfant ne différencie pas son corps de celui de sa mère
  • "la peau des images", représentation visuelle qui se constitue avec les yeux après la naissance et qui gère la frontière entre l'interne et l'externe. Cette peau va permettre à l'enfant de se voir peu à peu comme individu séparé de sa mère
  • "la peau langagière", représentation sonore qui se constitue vers deux-trois ans et qui gère les rapports à l'externe. Cette peau qui met progressivement des mots sur les images et les sensations, est la dernière étape de la naissance psychique qui va du monde intérieur au monde extérieur

haut de page

Une reconnexion

Toutefois, dans le processus pathologique, les trois enveloppes mentales se trouvent déconnectées les unes des autres et la "peau de sensation" reste imperméable aux images et au langage, laissant s'installer divers troubles psychiques ou plus simplement des maladies psychosomatiques.

Il semble que le Massage Biodynamique, dans le travail qu'il induit, du plus profond au plus subtil, restaure la perméabilité des trois peaux, permettant les échanges énergétiques entre sensations, images et langage, ainsi qu'en témoignent les faits suivants :

  • les plus grands rêves adviennent au lendemain d'un massage (échange entre "peau des sensations" et "peau des images") ;
  • ces rêves font généralement resurgir des épisodes de l'histoire personnelle qui se mettent en mots (échange entre "peau des images" et "peau langagière") ;
  • les mots de borborygmes du psychopéristaltisme, audibles dans le stéthoscope électronique, se proposent comme une "image sonore" de la "peau sensation" pour mieux rejoindre la "peau langagière". Il est fréquent que dans l'interprêtation que le consultant fait de ces sons, qui se déclenchent lorsque l'on dénoue un blocage énergétique, le sens arrive pour mettre enfin des mots sur ses maux.

haut de page

Une sollicitation du "cerveau intestinal"

Les travaux de Michael Gershon, professeur au Département d'Anatomie et Biologie Cellulaire de l'Université de Colombia aux Etats Unis, montrent à quel point Gerda Boyesen, avec sa découverte du "psychopéristaltisme", était un précurseur ! En effet, dans son livre, "The second Brain" paru en décembre 1999, Michael Gershon explore "le cerveau intestinal" en rassemblant les découvertes d'autres chercheurs britanniques et américains. Pour résumer disons que, selon l'embryologie, les cellules nerveuses de l'intestin proviennent du même feuillet que celles du cerveau. Or, à un moment donné du développement de l'embryon, des cellules nerveuses se séparent du cerveau principal pour migrer dans le ventre et former un Système Nerveux Entérique (SNE), dont l'étude du fonctionnement a aujourd'hui donné naissance à une nouvelle discipline : la neuro-gastro-entérologie. Le Système Nerveux Entérique a bien des fonctions :

  • il est responsable de la propulsion du bol alimentaire ;
  • il est chargé de l'entretien et de la régulation du système digestif ;
  • il peut modifier le taux de prolifération des cellules des muqueuses intestinales ;
  • il innerve des organes associés et voisins comme le pancréas ;

Et puis, il y a ces deux autres fonctions bio-psychiques :

  • il est en relation très étroite avec le système immunitaire, lequel participe au Soi ;
  • il est responsable de l'équilibre de notre psychisme.

En effet, il se trouve que les neurones du cerveau intestinal (SNE) produisent les mêmes molécules - les neurotransmetteurs - que le cerveau principal. L'exemple le plus spectaculaire est celui de la sérotonine, un neurotransmetteur qui influence les états d'âme et qui est produit à 95 % par les cellules nerveuses de l'intestin. C'est ainsi que d'après Michael Gershon, le cerveau intestinal serait capable de se souvenir ; il participerait à la phase des rêves pendant le sommeil en produisant de la sérotonine et constituerait vraisemblablement la matrice biologique de l'inconscient. Voici une découverte de taille !
L'importance de ce "cerveau intestinal" nous ramène au "psychopéristaltisme", lequel restimulé par le massage, représente, à mon sens, le mouvement de vie primordial, que j'aime tant appeler "mouvement intérieur"…

haut de page

Petit résumé pratique

La grande souplesse d'adaptabilité du Massage Biodynamique lui permettant d'être au service de l'intention qu'on y met, je l'utilise volontiers comme toucher intérieur dont on pourrait percevoir "dix commandements" suceptibles de résumer une grande partie de ses bienfaits :

  • Tu mobiliseras le corps pour mieux relaxer la tête
  • Tu rencontreras la mémoire des blessures de l’âme, inscrites dans le corps
  • Tu constitueras pour elles, un "baume d’amour" cicatrisant
  • Tu participeras à la réélaboration de l'image du corps
  • Tu te feras langage subtil pour communiquer avec l'être intérieur
  • Tu relanceras ainsi le mouvement de la vie
  • Et tu stimuleras le système immunitaire
  • Dans le même temps, tu mobiliseras les rêves et l’imaginaire,
  • Tu actualiseras les potentiels créatifs méconnus
  • Tu restaureras le vase afin qu'il révèle son contenu

Voir aussi la page Psychologie Biodynamique

haut de page

transptransp

logo mouvement intérieur

transp
transptransptransp
 
transp
transp Biographie | Le Toucher | Sites amis | Archives | Contact | Contact | Plan du site transp