top of page
  • Photo du rédacteurPatricia Buigné

Planète Quantique

Dernière mise à jour : 13 août 2023

« Mais quel est donc le lien entre physique quantique et développement personnel ? » et « Comment peut-on développer une Conscience Vibratoire du Toucher » ? Voici des questions qui me sont souvent posées…

Il est vrai que si l’on considère la physique quantique comme un ensemble d’équations, il n’y a pas vraiment de rapport ! Mais si l’on perçoit qu’au-delà de ces équations, se dégage une possibilité d’explication « rationnelle » du monde invisible, alors science et sagesse ancestrale sont susceptibles de trouver un terrain d’entente. Et dans ce cas, pourquoi ne pas prendre de suite la première fusée pour la planète quantique ?

Attention : TROIS, DEUX, UN, ZÉRO, PARTEZ !


Trois

CIMG7759-effet

Grâce à la physique quantique, nos perceptions intérieures, si longtemps jugées suspectes, deviennent légitimées dans les trois principaux domaines suivants :

  1. La nature profonde de la réalité. Couramment considérée comme uniquement matérielle, il est acceptée aujourd’hui qu’elle soit également vibratoire,  « composée de particules aussi bien que d’ondes », dirait la physique quantique…

  2. Le rôle de la « conscience. Le pouvoir de l’intention nous met en face de notre capacité innée à être des cocréateurs de l’univers. En des mots de physiciens, nous dirions : « l’observateur-expérimentateur influence le système qu’il observe ».

  3. L‘accès à l’information. S’il était déjà clair que nos cinq sens  nous permettaient un accès local à l’information dans le cadre de l’espace-temps, « l’intrication quantique », « le principe de non séparabilité » et « la téléportation quantique » (laquelle préfigure nos ordinateurs de demain),  justifient aujourd’hui notre aptitude non locale d’accès à l’information, au-delà des limites de l’espace-temps, de la matière et de l’énergie. Ainsi s’expliqueraient plus aisément les phénomènes de télépathie, clairvoyance, précognition qui puiseraient leurs données dans un champ d’information primordial : « champ akashique » selon le philosophe Ervin Laszlo,  « champ morphogénétique » selon le biologiste Rupert Sheldrake, ou « champ du Point Zéro ». Ce champ, comparable à une mer d’énergie fluctuante, vibratoire, n’est-il pas finalement celui de la Grande Matrice de l’univers à partir de laquelle tout émerge : galaxies, étoiles, êtres vivants, atomes et même la conscience ? Il s’ouvrirait aux quêteurs de Sens qui entrent par la Voie du Cœur.

Deux

Finalement, à la lumière de tout ce qui précède, nous voyons que les éléments, jusque là séparés, ne l’étaient que pour créer la tension nécessaire à cette « jonction des opposés » chère à Carl Gustav Jung. Ainsi en est-il des domaines ci-dessous :

  1. Science et mysticisme

  2. Matière et Esprit

  3. Structure et créativité

  4. Corps et âme

  5. Terre et Ciel

  6. Conscient et inconscient

  7. Ombre et lumière

  8. Bien et mal

  9. Féminin et masculin

  10. Anima et animus

  11. Lune et soleil

  12. Culture et Nature

  13. Humanité et dieux

  14. Libre arbitre et destin

  15. Intention et lâcher-prise

  16. Passé et futur

Un

yinyang

Au plus fort de la tension se développe la « fonction transcendante », cette fonction organisatrice dont parle encore Carl Gustav Jung.

L’unité apparaît alors comme une danse dynamique entre le yin et le yang.

Une danse qui permettrait aux « fous de dire sagement ce que les sages font follement (Shakespeare) ».

Une danse au service de l’œuvre alchimique de « spiritualisation de la matière et de matérialisation de l’esprit ».

Une danse par laquelle le UN s’exprimerait dans la diversité du multiple.

Une danse du SOI, unificatrice, où il semble que les deux moitiés de l’Univers trouvent l’emboîtement parfait de l’œuf cosmique primordial.

Une expérience totale et incommunicable du Sacré et du sentiment de divinité intérieure.


Zéro

Dans cet équilibre dynamique, les charges négatives ne sont plus destructrices car elles sont utilisées en force créative. En jouant ensemble, les deux pôles de l’Aimant Divin dégagent une énergie phénoménale : « l’énergie libre » ou « énergie du Point Zéro » déclarent les nouveaux physiciens pour qualifier l’énergie électromagnétique de l’Univers, illimitée et disponible pour tous, présente dans l’espace et la matière. Certains osent même parler de « l’Esprit de Dieu »… Cette énergie incroyable occuperait tout le Vide de l’univers, un Vide qu’ils évaluent à 99,99999 %. Mais n’est-ce pas ce même Vide auquel les grands mystiques se relient à travers la méditation ? Un Vide empli de paix, de vie vibrante et de joie intérieure… Un Vide, pas si vide donc, et dont l’énergie qui le sous-tend s’appelle « AMOUR », se vit dans un éternel Présent et dans l’expérience vibratoire intense de l’illumination…

C’est à cette énergie du Point Zéro que tend à se relier la  Conscience Vibratoire du Toucher tout en développant des qualités de Présence, d’Attention et d’Intention.


Partez !

Laissons maintenant la fusée quantique percer l’espace-temps dans l’éclaboussement de myriades d’étincelles d’Amour…


Pour en savoir plus

Voir les autres articles classés dans le “Cercle quantique”.


Patricia


2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page