top of page
  • Photo du rédacteurPatricia Buigné

Tirésias et le mystère féminin

« S’il existait dix parties désignant la puissance de la jouissance amoureuse, je dirais que la femme en possède neuf et l’homme une seule ».


C'est ainsi que s'exprima Tirésias (1) lorsqu’il entendit Héra et Zeus se quereller pour savoir lequel des deux éprouvait le plus de jouissance en amour. Il faut dire qu’au cours de sa vie, il avait fait l’expérience des deux sexes (2) et donc, qui d’autre, mieux que lui, pouvait dire ce qu’il en était ? Mais on ne dévoile pas impunément le mystère féminin ! Furieuse d'être ainsi révélée, Héra frappa Tirésias de cécité. Mais Zeus, qui trouvait peut-être la punition exagérée, allégea celle-ci en accordant à l'aveugle le don de rendre des prophéties infaillibles ainsi que le pouvoir de comprendre le langage des oiseaux.



Une autre version rapporte que le jeune adolescent aperçut la Déesse Athéna qui se baignait nue dans une source. Mécontente d’être ainsi surprise dans sa nudité divine, la Déesse lui couvrit les yeux de sa main, ce qui le frappa de cécité. Mais Chariclo, la mère de Tirésias et compagne favorite d’Athéna dans ses baignades, plaida si bien la cause de son fils, que la Déesse lui accorda finalement plusieurs dons. Elle purifia de ses oreilles afin qu’il puisse comprendre le langage des oiseaux. Elle lui donna un bâton de cornouiller pour le guider aussi bien que la vue pourrait le faire. Elle lui conféra le privilège de vivre sept générations. Et enfin et surtout, elle lui accorda le don de prophétie (3).


Patricia


(1) Tirésias était le fils d'Evérès, noble Thébain descendant d'Oudaéos l'un des “Hommes Semés” (les Spartes), et de la nymphe Chariclo.

(2) Tirésias et l’expérience des deux sexes : Tirésias vit un jour deux serpents s'accouplant sur le mont Cithéron, ou sur le mont Cyllène, en Arcadie. Il saisit son bâton, les frappa et tua la femelle. Aussitôt, il fut transformé en femme, jusqu'à ce que, sept ans plus tard, il revît par hasard des serpents accouplés. Cette fois, il frappa le mâle et redevint un homme. Selon une autre version, il n'avait pas tué le premier serpent et ce fut le même couple qu'il revit la seconde fois.

(3) Tirésias, le devin aveugle, est surtout connu pour avoir révélé à Œdipe qu'il était l'assassin de son propre père et l'époux de sa mère, Jocaste.


9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント

5つ星のうち0と評価されています。
まだ評価がありません

評価を追加
bottom of page